Le 22 mars en soirée, à la suite de la conférence publique « Autour de René Girard, des fondements de la violence à la fraternité », le Grand Maître Christophe Habas a subi une agression aux abords du siège du Grand Orient de France.

Cette agression physique à caractère antisémite a malheureusement démontré l’actualité des réflexions indispensables à notre société. Contusionné mais sain et sauf, le Grand Maître Christophe Habas a pu rejoindre son domicile après une déposition auprès des services de police.

Il en appelle plus que jamais à la fraternité pour dépasser les rejets de l’autre et les replis identitaires ou antirépublicains.