Depuis 50 ans, les militaires venus du monde entier se retrouvent chaque année pour prier pour laréconciliation des peuples du monde lors dupèlerinage militaire international. Plus de 25 000 personnes sont attendues du 22 au 25 mai, à Lourdes.

Lourdes juin 1958. Pour la première fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale, des soldats allemands en uniforme foulent le sol français. Une volonté de réconciliation anime ce premier pèlerinageoù se retrouvent également des Américains, des Belges, des Espagnols….

Depuis, chaque année, des hommes et femmes venus d’une quarantaine de pays unissent leurs prières pour la paix dans la cité mariale. Cette rencontre internationale organisée par le diocèseaux armées est un temps de fraternité entre militaires et un moment fort dans la rencontre avec Marie. Tous les ans, une cinquantaine de personnes y sont baptisées ou confirmées. Pour le P. Blaise Rebotier, directeur adjoint de ce pèlerinage, « ce pèlerinage montre à quel point notre condition de chrétien entre en compte dans la construction de la paix. Les catholiques sont des artisans de paix, ils veulent en vivre. »

Le prochain pèlerinage militaire international s’inscrit dans la démarche jubilaire des sanctuairesde Lourdes. Ce rendez-vous mettra ainsi en valeur l’une des douze missions de Lourdes : « L’Église en mission pour la paix ». « Qui mieux qu’un soldat sait le malheur de la guerre et le prix de la paix ? », interroge Mgr Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes.