1717-2017 : nous commémorons et célébrons cette année le tricentenaire de la franc-maçonnerie qui, sous sa forme moderne, nait à Londres le 24 juin 1717.

Pour les institutions aussi, un anniversaire est une occasion de réfléchir à ses origines et de se retourner sur le chemin parcouru. D’emblée cette nouvelle Maçonnerie proclame un principe alors profondément nouveau : la tolérance religieuse. Elle affirme aussi un projet : réunir par la fraternité des personnes venues d’horizons différents qui sinon ne se seraient jamais rencontrées.

Au cours de sa longue histoire la Grand Orient de France s’est voulu fidèle à l’esprit de 1717. Au XVIIIe siècle, il est un puissant auxiliaire de la diffusion des Lumières. Au XIXe et au XXe siècle, il prolonge l’idée de tolérance et lui donne tout son sens en défendant sans relâche la liberté de conscience et la laïcité.

Au-delà de cette légitime célébration, face aux défis de notre temps, notre ambition est de maintenir toujours vivante cette dynamique d’émancipation instaurée par nos prédécesseurs en 1717.

Christophe Habas, Grand Maître du Grand Orient de France