Faire un don au site

Vos dons sont essentiels, ce sont eux qui assurent le développement du site et garantissent son indépendance.













Nombre de visiteurs en ligne

La fête continue pour la PME familiale, elle n’a pas été élue et elle ne le voulait pas

Si vous voulez savoir comment Marine Le Pen a passé sa soirée électorale, sachez qu’elle mettait le feu au danse floor du Chalet du Lac, un espace de réception très couru à l’est de Paris
Sur les réseaux sociaux, c’est l’ef­fer­ves­cence. Si Emma­nuel Macron a choisi l’es­pla­nade du Louvre pour fêter sa victoire, Marine Le Pen a préféré le Chalet du Lac à Vincennes pour donner son discours. Un choix qui a suscité de vives réac­tions… 
Mais c’est surtout les vidéos de Marine Le Pen en train de danser sur du Jean-Jacques Goldmann qui a suscité les réactions les plus tranchées
 
Les commentaires des internautes ne se sont pas fait attendre :
 
 Perlinpinpin : « Marine se serait-elle délibérément sabordée lors du duel avec Macron ? Elle est tellement contente de ne pas avoir à mettre les mains dans le cambouis pendant les 5 années à venir. Il est plus confortable de rester dans l’opposition, grassement payée par les contribuables français et européens, sauf si les juges en décident autrement dans les mois à venir. Alors plus d’immunité… Vous dansiez, et bien chantez maintenant ! »
 Arielle12 : « Madame le Pen vous m’avez beaucoup déçue lors du débat télévisé mais peut-être que c’était voulu dans ce cas vous avez déçu des millions de personnes qui espéraient le changement grâce à vous ou à cause je n’irai plus voter merci à vous. »
BonnieAndFriends : « La fête continue pour la PME familiale, elle n’a pas été élue et elle ne le voulait pas (comme son père) les affaires vont donc continuer.
Leur fonds de commerce est plus que jamais florissant. »
 
labeterevenueperret « La danse est terminée. Maintenant place à la justice! »
 
GDEUZELES :« Fêter une défaite, c’est admissible et on souhaite à M. le Pen beaucoup de fêtes de ce genre….MAIS- cela montre qu’elle se moque bien des petites gens qui ont voté pour elle, qu ‘ elle ne fête pas cela dans une gargote ( le brunch y est à 39 euros !) . Elle fait bien partie du « système » des éléphants de droite comme de gauche qu’ on ne veut plus voir au pouvoir. »
Ces festivités après la défaite sont globalement ressenties comme une insulte aux électeurs et aux militants  du FN. Mais surtout les commentaires des réseaux sociaux font ressortir,  outre la  contreperformance du débat entre les deux candidats où M. Le Pen est comparée à un « pit-bull », l’éventualité d’une stratégie assumée : La présidente du Front National se pose en éternelle opposante, sans souci d’assumer une fonction présidentielle qui pourrait lui cramer les ailes tout en donnant la réplique à un Système qu’elle  fait mine de dénoncer
…. Mais par delà les critiques, n’oublions pas que la présidente du FN dispose, à la différence des autres formations d’un socle solide constitué de fidèles plus indulgents que les autres à propos de ses « affaires » ou des gaffes qu’elle accumule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *